Le BCM va la chercher face au Portel !

Les Maritimes ont rempli le contrat pour le premier Opalico de la saison. Lucide dans le dernier quart, le BCM a été chercher une précieuse victoire devant un public enflammé. 

Marie-France (Les Irréductibles) qui fait les 100 pas pendant le match espoir, les visages crispés et concentrés, des tambours qu’on entend arriver au loin dans la ville… Sportica sent la poudre ce 29 Octobre. L’ambiance si particulière des derbies frappe à la porte d’un soir comme on les aime tant.

Pour cette quatrième année de derby, les espérances étaient haut placées après des résultats en dents de scie des 2 côtés. Pas le droit à l’erreur pour cette 17e journée avancée. 

Les 2 équipes ont été à la hauteur de ces attentes en termes d’intensité. Pas le temps de réfléchir pour les 2 clans devant 2 peuples massés dans les tribunes. Chacun son côté, chacun sa chaleur, chacun son 6e homme… Et à ce petit jeu là, les 2 formations ont joué au coude à coude dans un combat de longue haleine. 

Difficile de donner un vainqueur avant l’entame du dernier round. Puis… Petit à petit… Les Gravelino-Dunkerquois ont fait parler leur loi à la maison face à un Portel tenace. Souvent devant à la marque dans ces 10 dernières minutes, les hommes d’Eric Bartecheky ont souvent senti le souffle portelois dans leur cou. Mais le BCM n’a pas craqué et a continué à dominer les débats pour offrir une bien jolie victoire à son peuple. 

Hamady Ndiaye (4 contres) et ses coéquipiers n’auront pas le temps de souffler puisqu’ils recevront Limoges dès samedi de nouveau à Sportica. Mais cette victoire là, devant ce public là, elle fait du bien !

Les réactions

Hamady Ndiaye : « Les fans, c’était bien de les sentir, ça nous a boostés. Ca nous a fait plaisir de jouer pour eux. Ils voyagent à l’extérieur pour nous supporter, ça nous fait vraiment plaisir. On va se lever demain matin et on va se remettre au boulot car il y a un nouveau gros match qui arrive. »

Eric Bartecheky : « les joueurs ont été plus unis, plus ensemble, plus durs défensivement. La victoire fait plaisir mais aussi le changement d’attitude. Le travail qui est fait par Eric Girard est assez impressionnant, il y a une vraie dureté défensive, chacun sa saison, ses problèmes mais effectivement je pense que cette équipe, comme quoi le basket ça se joue à rien, elle aurait pu gagner 1 ou 2 victoires de plus. Il faut souligner ça de la part du staff du Portel. »

La marque du BCM : Thomas 2, McCree 15, Lewis 16, Sene, Fofana, Thompson 12, Mipoka 13, Koffi, Ndiaye 6 (+4c)

Archives

Sélectionnez une période :

Billetterie

15 novembre 2019 • 20:00
Sportica gravelines
BCM
VS
Achetez vos billets accès billetterie Calendrier des matchs

BCM APP MOBILE

Application BCM bientôt disponible !

social hub

BCM SHOP

accès boutique