BCM VS ESSM : 15 MINUTES DE TROP…

Alors qu’il semblait avoir le match en main, le BCM a connu un retournement de situation fatidique dans le dernier quart. Après prolongations, les hommes de Julien Mahé se sont inclinés 55-63 avec seulement deux points inscrits dans les 15 dernières minutes. 

La fête était belle, le public, venu en masse, parsemait les tribunes de couleurs et de chants.Tous les ingrédients ont été réunis pour faire de cet Opalico un moment savoureux. Certes, il faudra quelques jours pour se remettre de cet incroyable retournement de situation pour le clan maritime. Certes, la qualification pour la Leaders Cup prend un peu de plomb dans l’aile. Certes, la victoire aurait délivré tout le peuple maritime… Mais, ce soir, le sport en est une nouvelle fois sorti plus fort. Dans une ambiance à ne plus s’entendre parler, les deux clans ont fait de Sportica un chaudron en totale ébullition. De quoi réchauffer l’hiver ! Toujours dans la bonne entente, les deux entités se sont livrées une belle bataille, sur le terrain et dans les gradins.

Le BCM pourra bien sûr regretter sa fin de match et plus exactement ses 15 dernières minutes où il a été incapable de trouver la mire. Mais jusque-là, les Maritimes avaient rendu une très belle copie offensivement et défensivement. D’autant plus rageant quand on connait l’issue.

Les Nordistes vont vite devoir se relever de cette cruelle défaite pour partir à l’assaut de Limoges à Beaublanc. Ils vont devoir prouver qu’eux aussi ont du caractère !

La marque : Smith 8 (7r), Reynolds 3, Johnson 2, Serron 7, Mokoka 6, Sene 12 (5r 5p), Allen 10, Le Douarin, Mipoka 7, Otule, Raposo

LES RÉACTIONS

Jean-Michel Mipoka : « C’est inexplicable. Il n’y a pas d’excuses. Ce genre de match on l’avait entre nos mains. Ca fait chier car personne triche dans l’équipe, tout le monde se donne à fond. On manque de lucidité et de solutions sur la fin. Il n’y avait plus de son ni d’image. Il va falloir faire un énorme match à Limoges. On s’est mis dans cette situation nous-mêmes, à nous de réagir ! Je pense déjà au match retour au Portel, il faudra leur rendre la monnaie de leur pièce, point barre.

Jessie Begarin : « C’est simple, on ne pouvait pas faire pire au niveau de la défense qu’en première mi-temps. On savait que la défense était le seul moyen pour gagner ce genre de match. Tout le monde a mis le bleu de chauffe. On y a toujours cru. On a fait quelques stops et mis quelques paniers, ça nous a remis dans le bain.

Eric Girard : « Pendant 25-30 minutes, on n’arrivait pas à trouver d’osmose en attaque car le BCM défendait bien et jouait dur. Une nouvelle fois, tout est venu d’une modification du jeu. On n’a pu répondre ensuite à l’impact physique. Les 15 dernières minutes sont assez historiques avec seulement deux points encaissés. C’est la première victoire de l’ESSM à l’extérieur cette année. Il faut saluer notre public, je ne connais pas beaucoup de public qui aurait gardé la foi à -18. C’était exceptionnel ce qu’ils ont fait à ce moment-là. »

Julien Mahé : « C’est une défaite très douloureuse ce soir, dans le contenu du match et dans le scénario. Félicitations à l’ESSM qui a su augmenter son intensité de jeu dans le dernier quart. Une nouvelle fois on a fait un bon match défensivement. Les explications sont difficiles à trouver maintenant, à chaud. On a craqué physiquement et la confiance s’est étiolée. La lumière s’est éteinte. Il faudra remettre les têtes à l’endroit, c’est très difficile pour les joueurs. Nous sommes désolés pour nos supporters. On a donné le maximum mais on n’a pas su mettre nos tirs sur la fin. Il faudra être prêts à Limoges !

 

Archives

Sélectionnez une période :

Billetterie

15 mars 2021 • 20:00
Sportica gravelines
BCM
VS
Achetez vos billets accès billetterie Calendrier des matchs

BCM APP MOBILE

Application BCM bientôt disponible !

social hub

BCM SHOP

accès boutique